En bref: Chine, suspects condamnés pour espionnage

Pékin — Quatre Taïwanais et un Chinois reconnus coupables d'espionnage au profit de Taïwan ont été condamnés à des peines allant jusqu'à dix ans de prison par la justice chinoise, a annoncé hier la presse officielle.

Chao Yung-yu, Wu Tse-min, Pei Chung-hau et Ko Jung-chun, les quatre ressortissants taïwanais, avaient tous été arrêtés dans le courant de l'année dans la province côtières de Zhejiang, selon un quotidien local. Chao, 63 ans, a été condamné en août à dix ans de réclusion pour avoir mis sur pied «des bases d'espionnage» et «recueilli des renseignements militaires». Pei, 26 ans, a écopé deux mois plus tard d'une peine équivalente tandis que Wu et Ko ont été respectivement condamnés à huit et sept ans, ajoute le quotidien sur son site Internet. Jin Shinyong, le ressortissant chinois, purgera quant à lui une peine de quatre ans. En décembre 2003, Pékin avait annoncé l'arrestation de 24 Taïwanais et de 19 Chinois soupçonnés d'espionnage.