Argentine - L'ex-président Menem s'engage à se rendre aux convocations de la justice

Buenos Aires — L'ancien président Carlos Menem (1989-1999) s'est engagé hier à répondre à toutes les convocations de la justice après s'être présenté au tribunal de Buenos Aires devant les deux juges qui instruisent des dossiers pour corruption à son encontre, a-t-on appris de source judiciaire.

Après la levée des mandats d'arrêt qui avaient été lancés contre lui, Carlos Menem, 74 ans, est rentré mercredi dans son pays après plus d'un an passé au Chili pour échapper à la justice.

Hier, M. Menem s'est présenté devant les deux juges, Norberto Oyarbide et Jorge Urso, pour signer les documents levant les mandats d'arrêt. Ces documents doivent être ratifiés par les personnes qui se sont portées garantes pour verser la caution de trois millions de pesos (un million de dollars) fixée par les juges. Ces derniers pourraient convoquer l'ancien président en février ou en mars.

Dans le dossier instruit par le juge Oyarbide, M. Menem est notamment accusé d'avoir omis de déclarer un compte en Suisse d'un montant de 600 000 dollars. Dans l'autre procédure, il est soupçonné de corruption dans la construction de deux prisons dans la province de Buenos Aires.

À son arrivée dans sa province natale, Carlos Menem a réaffirmé vouloir se présenter à l'élection présidentielle de 2007.