En bref: Les Farc veulent s'exprimer au siège de l'ONU

Bogota — Les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) ont réclamé hier à l'ONU de pouvoir exprimer devant son Assemblée générale leur point de vue sur le conflit civil dans leur pays.

Dans une lettre adressée à Kofi Annan, secrétaire général de l'ONU, les rebelles marxistes affirment vouloir présenter des «propositions de paix» pour mettre fin à 40 années de guerre. L'Onu n'a pas répondu dans l'immédiat à cette lettre.