En bref - Douloureux scandale

New York —Le scandale et les accusations de corruption autour du programme Pétrole-contre-nourriture de l'ONU en Irak, ont jeté une ombre sur l'organisation internationale, a déclaré hier le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan.

«Notre mission globale a avancé sur de nombreux fronts mais les accusations autour du programme Pétrole-contre-nourriture ont jeté une ombre sur des opérations qui ont soulagé des millions d'Irakiens», a-t-il dit au cours d'une conférence de presse.