cache information close 

En bref - L'étau se resserre

Sanaa — L'armée a resserré l'étau hier soir autour d'un prédicateur extrémiste dans le nord-ouest du Yémen après de violents combats avec ses partisans qui ont coûté la vie à 72 personnes en 48 heures, a indiqué un responsable de la sécurité.

Les soldats contrôlent désormais la région montagneuse de Khamis Maran dans la province de Saada et ratissent le secteur à la recherche du prédicateur, cheikh Hussein Badr Eddine al-Houti, a précisé à l'AFP depuis Saada ce responsable qui a requis l'anonymat. Les corps de 20 rebelles tués dans les combats ont été trouvés à Khamis Maran, portant à 72 le nombre de morts parmi les partisans du prédicateur et l'armée, selon lui. Les troupes sont sur le point de mettre fin à cette rébellion qui dure depuis sept semaines, a-t-il ajouté. Un précédent bilan de sources militaires et médicales faisait état de 34 soldats et 18 rebelles tués en 24 heures et de 80 blessés. L'offensive survient après l'échec d'une nouvelle médiation pour obtenir la reddition du prédicateur. Lors des prières hebdomadaires du vendredi, ses partisans lancent des slogans tels que: «Mort à l'Amérique, mort à Israël», ou encore «Maudits soient les juifs et victoire pour l'islam» et appellent au «boycottage des produits américains».