Le fils de Reagan traite le président républicain de menteur

New York — Ron Reagan, le fils de l'ancien président républicain Ronald Reagan, a appelé à ne pas voter pour George W. Bush lors de l'élection présidentielle de novembre l'accusant de mentir de manière éhontée, dans un article du numéro de septembre du magazine Esquire.

«Il faut élire un autre président», écrit Ron Reagan, 46 ans.

«Heureusement, nous vivons dans une démocratie. L'équipe de Bush ne peut pas espérer une nouvelle fois une cabale des juges de droite de la Cour suprême pour lui accorder la Maison-Blanche. Le 2 novembre nous aurons le choix: soit nous soutenons un menteur, soit nous rétablissons l'intégrité de notre gouvernement. Nous pouvons choisir, comme je l'ai déjà fait sur mon autocollant apposé sur le pare-choc de ma voiture, "quelqu'un d'autre pour président".»

La nouvelle déclaration de Ron Reagan survient quelques jours après son intervention remarquée devant les délégués de la convention démocrate à Boston.

Ron Reagan avait alors plaidé pour l'utilisation de cellules souches embryonnaires dans la recherche médicale, un projet soutenu par le démocrate John Kerry mais auquel s'oppose le président républicain George W. Bush.

Dans le magazine Esquire, il s'interroge: «Qui veut d'une administration qui mente avec tant d'aplomb? D'une administration qui s'entête dans le mensonge non pas pour protéger les Américains mais pour se protéger elle-même?»

Par ailleurs, Ron Reagan a jugé «pathétique» et «idiot» la comparaison entre son père et George W. Bush.