En bref: Évêque colombien kidnappé

Bogota — Les guérilleros colombiens de l'Armée de libération nationale (ELN) ont enlevé Mgr Misael Vacca, évêque de la ville de Paya, dans les montagnes à plus de 200 km au nord-est de Bogotá, a annoncé hier l'Église catholique locale.

Selon Mgr Fabian Marulanda, secrétaire général de la conférence épiscopale colombienne, les auteurs du rapt, qui s'est produit dimanche, ont fait savoir qu'ils avaient l'intention de libérer le prélat après lui avoir remis un message. L'ELN, qui compte environ 5000 combattants, est dirigée par un ancien prêtre qui défend le droit au soulèvement armé des plus démunis. Dans le passé, l'Église a parfois joué les intermédiaires entre les autorités de Bogotá, d'une part, et l'ELN ou les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), autre grand mouvement de guérilla du pays, d'autre part. L'ELN et les FARC, dont les guérillas durent depuis plus de 40 ans, recourent régulièrement à des enlèvements, de prêtres, entre autres, pour obtenir des rançons.