En bref - Insuffisances budgétaires

Washington — Le gouvernement Bush a sous-estimé de 12,3 milliards de dollars le coût de ses opérations en Irak et en Afghanistan en 2004, peut-on lire dans un rapport officiel paru hier.

Cela oblige le gouvernement à allouer à ses dépenses militaires des fonds qui n'étaient initialement pas prévus à ce poste. Et le Pentagone est contraint de repousser à 2005 des investissements prévus en 2004, dénonce dans son rapport le Government Accountability Office. Selon l'organisme de contrôle des comptes, qui dépend du Congrès, ces insuffisances budgétaires risquent de se retrouver sur les budgets des années à venir.

Le Congrès a voté en octobre 2003 le déblocage d'une aide d'urgence de 87,5 milliards pour financer l'occupation et la reconstruction de l'Irak et les opérations en Afghanistan jusqu'en septembre.