En bref: Contre l'exécution des mineurs

Washington — Les Prix Nobel de la paix Jimmy Carter et Mikhaïl Gorbatchev se sont joints hier à 48 pays — dont le Canada — et à de multiples organisations américaines pour demander que la peine de mort ne soit plus appliquée aux condamnés qui étaient mineurs au moment des faits.

La Cour suprême des États-Unis, un des rares pays à appliquer la peine de mort aux mineurs, doit se prononcer cet automne sur cette pratique. Les 25 pays membres de l'Union européenne, le Mexique et le Canada ont affirmé que ces exécutions «violent largement les normes acceptées en matière de droits de l'homme». Selon la requête déposée par les diplomates, les États-Unis ont exécuté, de 1990 à 2003, plus de tueurs mineurs que le reste du monde réuni. Dix-neuf États américains prévoient la peine capitale pour les coupables âgés de 16 ou 17 ans au moment des faits.