En bref - Darfour : pas avant lundi

New York — Les membres du Conseil de sécurité des Nations unies ont repris hier les discussions sur une résolution visant à sanctionner les milices qui sèment la terreur au Darfour, dans l'ouest du Soudan, mais aucune action concrète n'est attendue avant la semaine prochaine au plus tôt, ont déclaré des diplomates.

La résolution instaurerait un embargo sur les armes et une interdiction de voyager pour les milices arabes, appelées djandjaouid, et menace d'étendre les interdictions à Khartoum dans le courant du mois si le gouvernement ne fait rien pour arrêter les massacres et les viols sur la population noire de la région du Darfour.