Sondage du Washington Post - Derrière Bush contre le terrorisme

Washington — Les Américains sont plus nombreux (55 %) à approuver la manière dont le président George W. Bush mène la guerre contre le terrorisme, mais seuls 46 % estiment que les États-Unis gagnent la partie, selon un sondage publié hier par le Washington Post. Il y a trois semaines, ils étaient 50 % à accorder ce satisfecit au président républicain.

Les Américains font davantage confiance à M. Bush (51 %) pour lutter contre le terrorisme qu'à son rival démocrate à l'élection présidentielle, John Kerry (42 %). Les deux candidats au scrutin du 2 novembre étaient au coude à coude il y a trois semaines.

Mais, pour la première fois depuis le début de l'année, selon les sondages du Washington Post, moins de la moitié des Américains (46 %) estiment que les États-Unis sont en train de gagner la guerre contre le terrorisme, un chiffre en baisse de huit points depuis avril.

Parallèlement, la proportion des personnes estimant que cela ne valait pas la peine de lancer la guerre contre l'Irak a augmenté de 1 % en un mois, à 53 %, ce qui représente un record, mais la part de ceux qui pensent que la guerre a contribué à la sécurité des États-Unis à long terme a également augmenté à 53 %, en progression de 2 % en un mois.

La cote de popularité globale de M. Bush est restée inchangé par rapport au mois précédent (48 %), tandis que 50 % désapprouvent la manière dont il gouverne le pays, en baisse de 2 % par rapport au mois précédent.

Par ailleurs, la décision de M. Kerry de choisir John Edwards comme candidat à la vice-présidence n'a pas eu d'effet positif sur les intentions de votes: MM. Bush et Kerry sont à égalité (46 %), alors qu'en juin le sénateur du Massachusetts (nord-est) devançait M. Bush (48 % contre 44 %). Cependant, 47 % des personnes interrogées déclarent que la désignation de M. Edwards comme colistier les rend plus favorables à la candidature de Kerry.