Les Pays-Bas sommés de verser des milliers d’euros à des veuves et enfants d’Indonésiens

La justice des Pays-Bas a ordonné mercredi à l’État de verser des milliers d’euros d’indemnisation à huit veuves et quatre enfants d’hommes tués par l’armée néerlandaise à la fin des années 1940 pendant la guerre coloniale en Indonésie.

Plusieurs milliers d’Indonésiens sont morts durant ce conflit qui a mené à la reconnaissance par les Pays-Bas en 1949 de l’indépendance de l’Indonésie.

Le roi Willem-Alexander a récemment présenté ses excuses pour la « violence excessive » qui a marqué le conflit, une première pour un monarque néerlandais.

Un tribunal de La Haye a statué que les veuves et enfants de 11 hommes exécutés entre 1946 et 1947 sur l’île de Sulawesi (Célèbes) doivent bénéficier d’indemnisations allant de 123 à 10 000 euros.

Si de nombreuses affaires similaires existent devant les tribunaux néerlandais, c’est la première fois que les juges précisent le montant des indemnisations.

« Le tribunal considère qu’il a été prouvé que 11 hommes ont été tués à cause de la mauvaise conduite de soldats néerlandais », ont déclaré les juges dans un communiqué, évoquant des « exécutions sommaires ».

Les Pays-Bas ont présenté des excuses officielles en 2013 pour les massacres de masse commis en Indonésie.