D’autres Canadiens iront prêter main-forte aux Australiens

Le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne
Photo: Sean Kilpatrick La Presse canadienne Le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne

Le ministre canadien des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, a annoncé dimanche que d’autres membres du personnel canadien de gestion des incendies se rendront en Australie pour aider les autorités de là-bas à combattre les feux de brousse dévastateurs qui ravagent le pays.

Après avoir rappelé que près de 100 Canadiens avaient déjà été déployés en Australie depuis le 3 décembre, M. Champagne a simplement ajouté « d’autres se rendront bientôt sur place ».

Il n’a pas précisé le nombre de ces combattants du feu qui iront là-bas.

« J’ai communiqué avec mon homologue australien pour réaffirmer que nous sommes prêts à offrir une assistance supplémentaire si nécessaire. Lorsque les feux de forêt se sont propagés dans les collectivités canadiennes, l’Australie a répondu à notre appel à l’aide. Nous sommes fiers de faire de même », a écrit le ministre dans un communiqué de presse.

Le premier ministre fédéral, Justin Trudeau, a invité la population canadienne à faire un don au Fonds de secours en cas de catastrophe à l’étranger de la Croix-Rouge.

« Les feux de brousse ont réduit en cendres des milliers de maisons, détruit des moyens de subsistance et tué énormément d’animaux. Et ils font encore rage. Nos amis en Australie ont besoin de notre aide », a écrit M. Trudeau sur Twitter.

Le ministre Champagne a aussi invité « les citoyens canadiens qui ont besoin d’une aide consulaire d’urgence » à communiquer avec le Haut-commissariat du Canada en Australie (61 2 6270 4000) ou avec le Consulat général du Canada à Sydney (61 2 9364-3000).

Peu avant Noël, le Centre interservices des incendies de forêt du Canada (CIFFS) avait annoncé qu’un premier groupe de 21 d’employés et pompiers très entraînés provenant de diverses agences avaient quitté le pays le 3 décembre pour un déploiement de 38 jours en Nouvelle-Galles du Sud. Ils avaient été rejoints par un autre groupe, le 19 décembre. Un troisième groupe devait quitter le pays le 30 décembre.

Le CIFFS avait indiqué que le personnel déployé vient de huit provinces et territoires, dont le Québec et l’Ontario. Ils porteront de l’aide dans une variété de domaines comme le commandement, le vol d’appareil, la planification, la logistique et les opérations.