En bref - L'Iran est pris en défaut

Vienne — Les inspecteurs de l'AIEA ont trouvé en Iran de nouvelles traces d'uranium hautement enrichi, un matériau utilisable pour fabriquer une bombe nucléaire, a annoncé hier l'agence de sûreté nucléaire, dans un rapport.

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) doit avoir une réunion cruciale sur l'Iran le 14 juin, alors que la république islamique est accusée par les États-Unis de tenter de développer en secret l'arme atomique. L'Iran a fourni «des informations changeantes et contradictoires» sur ses activités liées aux centrifugeuses sophistiquées P-2, qui peuvent servir à produire de l'uranium hautement enrichi (UHE) à usage militaire, selon le rapport de l'agence de sûreté nucléaire de l'ONU, dont le bureau de l'AFP à Vienne a obtenu copie.