En bref - La Ligue arabe veut approfondir la démocratie

Le Caire — Les gouvernements arabes se sont engagés en faveur de la démocratie, de l'égalité entre tous les citoyens, de la liberté d'expression et des droits des femmes, selon un document publié hier. Le document, intitulé La Voie du développement, de la modernisation et des réformes dans le monde arabe, va beaucoup plus loin que tous les précédents engagements de la Ligue dans ce domaine.

Publié dans son intégralité par Al Hayat, journal basé à Londres, il ne prévoit cependant pas de calendrier précis et n'est guère détaillé, ce qui a poussé certains défenseurs des droits de l'homme à déclarer qu'il pourrait ne s'agir que de promesses en l'air. Même si des responsables de la Ligue ont démenti toute corrélation, la rédaction de ce document intervient dans la foulée de la campagne du président américain en faveur de la démocratie dans le monde arabe. Peu d'États arabes ont organisé des élections pluralistes jugées libres et équitables par des observateurs indépendants. Dans certains pays, il n'y a pas d'élections à l'échelle nationale.