En bref: Violences interreligieuses au Nigeria

Kano — Au moins 24 personnes ont trouvé la mort hier dans des batailles entre musulmans et chrétiens qui ont embrasé, pour la seconde journée consécutive, les rues de Kano, dans le nord du Nigeria, ont fait savoir des témoins.

Armées de coutelas, de matraques et de pistolets, des bandes de jeunes musulmans ont défié les forces de l'ordre pour traquer les chrétiens, minoritaires, accusés d'avoir tué des centaines de musulmans la semaine dernière à Yelma, dans le centre du pays.