Un Américain est décapité en représailles

Les meurtriers de Nick Berg ont diffusé une vidéo sur Internet.
Photo: Agence Reuters Les meurtriers de Nick Berg ont diffusé une vidéo sur Internet.

Le Caire — Un document vidéo sur un site Internet islamique semble montrer un groupe affilié à al-Qaïda décapitant un Américain, en représailles pour les sévices commis contre des prisonniers irakiens dans la prison d'Abou Ghraïb, située à l'ouest de Bagdad.

Le document montre cinq hommes ayant la tête couverte par un foulard et le visage caché par des masques de ski, debout devant un homme attaché et vêtu d'un survêtement orange, qui s'identifie comme étant Nick Berg, originaire de Philadelphie.

Après la lecture d'une déclaration, on voit les hommes renverser leur victime et la décapiter avec un grand couteau en criant «Allah Akhbar» («Dieu est grand»). Ils présentent ensuite la tête à la caméra.

Le corps de Nick Berg, 26 ans, a été retrouvé samedi dernier à Bagdad. La famille a dit en avoir été informée lundi par le ministère des Affaires étrangères.

«Mon nom est Nick Berg, le nom de mon père est Michael, le nom de ma mère est Suzanne. J'ai un frère et une soeur, David et Sarah. Je vis à Philadelphie», déclare l'homme sur l'enregistrement.

Ses parents ont appris l'existence de la vidéo par un journaliste d'Associated Press. «Je savais qu'il avait été décapité. Cette manière est préférable à une mort lente par la torture. Mais je ne voulais pas que cela soit rendu public», a déclaré le père.

Selon la mère, le jeune homme était engagé en tant qu'homme d'affaires indépendant pour participer à la reconstruction des antennes de communication. Il était porté disparu depuis le 9 avril.

«Pour les mères et les femmes des soldats américains, nous vous disons que nous avons offert au gouvernement américain d'échanger cet otage contre certains des détenus d'Abou Ghraïb et qu'il a refusé», affirme l'un des assassins sur la bande vidéo. Alors, nous vous disons que la dignité des hommes et femmes musulmans d'Abou Ghraïb et d'ailleurs ne peut être rachetée que par le sang et les âmes. Vous ne recevrez rien d'autre de nous que cercueil après cercueil [...] [d'Américains] massacrés de cette façon.»

La vidéo porte le titre suivant: Abou Moussab Zarkaoui en train de massacrer un Américain.

L'assassinat de Nick Berg rappelle celui du journaliste américain Daniel Pearl au Pakistan, en 2002. Quatre islamistes radicaux ont été condamnés pour son enlèvement, mais sept suspects, dont ses assassins présumés, sont recherchés.

Le site Web du Forum islamique d'Ansar, sur lequel a été diffusée la décapitation de Nick Berg, est connu pour relayer les communiqués et les enregistrements d'al-Qaïda et des groupes extrémistes musulmans.