En bref: Triste fin d'un scrutin aux Philippines

Manille — La violence a assombri hier les élections aux Philippines où 43 millions d'électeurs sont appelés à désigner leur prochain président parmi cinq candidats, dont la présidente sortante Gloria Macapagal Arroyo, qui fait figure de favorite.

Le dépouillement officiel du scrutin devrait prendre jusqu'à un mois, les Philippins étant également invités à renouveler quelque 17 728 autres postes électifs. Selon un sondage mené par l'institut indépendant Social Weather Stations entre le 1er et le 4 mai pour la chaîne de télévision ABS-CBN, 37 % des électeurs comptent voter pour Gloria Arroyo tandis que Fernando Poe Jr, plus connu pour ses prestations dans des films d'action que pour son engagement politique, ne réunit que 30 % des intentions de vote.