Syrie: de nouveaux bombardements du régime tuent deux enfants à Idlib

Une famille syrienne fuit la province d’Idlib, près de la frontière turque.

Beyrouth — Le régime syrien et son allié russe ont bombardé dimanche à coup de missiles et de barils d’explosifs la province d’Idlib, ultime bastion rebelle dans le nord-ouest de la Syrie, tuant deux enfants, selon une ONG. Samedi, les avions de chasse russes avaient mené les frappes les « plus intenses » en un mois contre cette province, tuant au moins neuf civils, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). Dimanche, « des hélicoptères du régime ont lâché plus de 60 barils d’explosifs sur la localité de Hbit et ses environs, dans le sud de la province, tuant au moins deux enfants », a déclaré à l’AFP le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane. Six autres personnes ont été blessées.