La Turquie prolonge pour la sixième fois l’état d’urgence

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan
Photo: Ludovic Marin / Pool / Agence France-Presse Le président turc, Recep Tayyip Erdogan

Ankara — Le gouvernement turc va, pour la sixième fois, prolonger l’état d’urgence instauré dans la foulée de la tentative de coup d’État du 15 juillet, a indiqué lundi son porte-parole.

L’état d’urgence, qui devait expirer le 19 janvier, « va être prolongé encore une fois » pour une durée de trois mois, a déclaré lors d’une conférence de presse à Ankara le vice-premier ministre Bekir Bozdag.

M. Bozdag a indiqué que la question serait à l’ordre du jour de la prochaine réunion du conseil de sécurité nationale, puis présentée à l’Assemblée nationale par le gouvernement, une formalité.

Une fois formellement entérinée par le Parlement, cette nouvelle extension de l’état d’urgence sera la sixième depuis l’instauration après le putsch manqué de cette mesure qui élargit considérablement les pouvoirs des forces de sécurité.

Dans le cadre de l’état d’urgence, les autorités turques traquent inlassablement les partisans présumés du prédicateur Fethullah Gülen, accusé par Ankara d’avoir piloté le coup de force. L’intéressé nie toute implication.

Mais au-delà des putschistes présumés, les purges ont également frappé des opposants prokurdes, des médias critiques et des ONG.

Depuis le putsch avorté, plus de 55 000 personnes ont été arrêtées et plus de 140 000 limogées.