Le groupe EI fait silence

Beyrouth — Les publications du groupe État islamique (EI) sur ses chaînes de propagande en ligne ont mystérieusement été interrompues pendant plus de 24 heures entre mercredi et jeudi, un silence « sans précédent » selon un expert. Le groupe EI pourrait être en train de relocaliser géographiquement ses bureaux ou ses membres, avance Charlie Winter, chercheur au Centre international d’études sur la radicalisation et la violence politique. Mais il pourrait aussi être en train de mettre en place une nouvelle stratégie médiatique, en accord avec la transformation du groupe, désormais en voie de devenir une organisation insurrectionnelle clandestine.