Le groupe EI évacue la frontière libano-syrienne

Beyrouth — Les djihadistes du groupe armé État islamique (EI) ont évacué lundi la frontière libano-syrienne, désormais « sécurisée », ce qui met fin à leur présence dans ce secteur où ils étaient implantés depuis trois ans, a annoncé le mouvement libanais Hezbollah. Cette évacuation intervient après une semaine de combats entre djihadistes et armée libanaise du côté libanais de la frontière, et djihadistes, Hezbollah chiite et armée syrienne du côté syrien. Quelques centaines de djihadistes et leurs familles, implantés des deux côtés de la frontière, se sont dirigés à bord de bus vers Deir Ezzor (est), seule province syrienne encore sous contrôle du groupe EI.