Les auteurs des attentats à Téhéran avaient déjà sévi

Téhéran — Les auteurs iraniens des attentats meurtriers de Téhéran, qui selon un dernier bilan établi jeudi ont fait 17 morts, étaient membres du groupe État islamique (EI) et avaient déjà agi en Syrie et en Irak avant de revenir en Iran. Les attentats ont été commis par des hommes armés, dont certains étaient déguisés en femmes, et des kamikazes qui se sont fait exploser. Ils étaient revenus une première fois en Iran à l’été 2016 « avec l’intention de mener des opérations terroristes dans des villes religieuses » sous la direction d’Abou Aisha, « un haut commandant » du groupe EI. Ils avaient été contraints de quitter l’Iran après qu’Abou Aisha y eut été tué, avant d’y revenir pour commettre les attaques à Téhéran. « Il y a plusieurs dizaines de combattants iraniens » au sein du groupe EI, selon Clément Therme, de l’Institut international d’études stratégiques.

À voir en vidéo