Quatre morts et plusieurs blessés dans une attaque «terroriste» à Londres

<p>Les véhicules des services d'urgence étaient nombreux, mercredi, devant le parlement de Westminster à Londres.</p>
Photo: Niklas Hallen Agence France-Presse

Les véhicules des services d'urgence étaient nombreux, mercredi, devant le parlement de Westminster à Londres.

Londres — Trois personnes, dont un policier, ont été tuées et au moins 20 autres blessées au cours d’un attentat mercredi en début d’après-midi devant le parlement britannique à Londres. L’assaillant a aussi été tué, a annoncé la police.

 

«Quatre personnes sont décédées. Cela inclut un policier et un homme qui est considéré comme étant l’assaillant», a annoncé le chef de la police, Mark Rowley, dans une déclaration à la presse devant le siège de Scotland Yard

 

Un bilan précédent faisait état de deux morts, dont un policier.

 

L’attaque a eu lieu en début d’après-midi devant le Parlement de Westminster, en plein coeur de Londres, où la première ministre Theresa May venait de s’exprimer devant les députés.

Image: Google Maps

Selon plusieurs témoins, l’assaillant présumé a d’abord renversé plusieurs piétons sur le pont de Westminster menant au Parlement et à Big Ben. La BBC a fait état de « quatre à douze personnes blessées », dont certaines ont été rapidement traitées sur le pont, fermé à la circulation.

 

Deux personnes y ont perdu la vie, ont confirmé les autorités policières.

De plus, une femme grièvement blessée a été repêchée dans la Tamise, a indiqué l’Autorité portuaire de la capitale britannique. «Une femme a été retirée en vie de l’eau, mais avec de graves blessures», a indiqué un porte-parole. «Nous partons du principe qu’elle est tombée ou a sauté du pont», a-t-il ajouté.

 

L’attaque est survenue alors que la Belgique commémorait les attentats qui avaient fait 32 morts à Bruxelles il y a un an, le 22 mars 2016. Elle rappelle les attentats de Nice (84 morts) et Berlin (12 morts), également en 2016, commis en lançant à chaque fois un camion contre la foule. Elle s’inscrit dans un contexte de menace terroriste en Europe, notamment des djihadistes du groupe État islamique (EI).

 

Les députés évacués
 

Après avoir embouti son VUS gris sur le bas-côté de la rue, l’homme a couru vers les grilles du Parlement avant de poignarder un policier. La police a fait feu sur lui alors qu’il essayait de s’attaquer à un deuxième officier. Le policier poignardé a par la suite succombé à ses blessures.

 

« Nous étions en train de prendre des photos de Big Ben lorsque tout le monde s’est mis à courir et que nous avons vu un homme d’une quarantaine d’années portant un couteau d’environ vingt centimètres. Ensuite, on a entendu trois coups de feu. Nous avons traversé la rue et avons vu l’homme en sang par terre », a raconté Jayne Wilkinson à l’agence britannique Press Association.

 

« J’ai clairement entendu des coups de feu. J’ai vu tomber quelqu’un habillé de noir. Je pense que c’était un policier », a déclaré à l’AFP une employée du Parlement qui a vu la scène depuis son bureau.

 

Les députés ont aussitôt été confinés à l’intérieur du Parlement avant d’être évacués un peu plus tard vers les locaux de Scotland Yard, situés à proximité, escortés par des policiers lourdement armés.

 

Écoutez le témoignage d'un député présent à l'intérieur du Parlement britannique.

 
 

La première ministre Theresa May « va bien », a rapidement indiqué un porte-parole du 10 Downing Street. La première ministre britannique doit présider une réunion de crise plus tard ce soir.

Un acte terroriste « jusqu’à preuve du contraire »

Scotland Yard, appelé sur les lieux vers 14 h 40 locales (et GMT), a affirmé considérer que « jusqu’à preuve du contraire », il s’agissait d’un « acte terroriste ».

 

Un hélicoptère de secours a atterri peu après l’incident sur place. Plusieurs ambulances étaient stationnées près du pont de Westminster, près du Parlement, a constaté une journaliste de l’AFP.

 

La police a évacué la foule du pont déclarant que le lieu « n’était pas sûr ».

 

La station de métro de Westminster a été fermée, a annoncé un porte-parole de la régie des transports londoniens.

 

Scotland Yard avait d'ailleurs annoncé début mars que les services de sécurité britanniques avaient « déjoué 13 tentatives d’attentat terroriste depuis juin 2013 ».

 

Voyez la couverture en direct de BFMTV.

 

2 commentaires
  • Francois Cossette - Inscrit 22 mars 2017 13 h 09

    Et puis !!!!

    Une bombe a été laché par les americains en Syrie ce matin, des femmes et des enfants sont morts et tout ce que les journaux nous disent ce sont les 2 personnes qui sont mortes en angleterre. Pour l'un ce sont des dommages collatéraux, une bavure ... pour l'autre, du terrorisme.

    On voit que la valeur d'un être humain est tres geographique. Ca donne vraiment des hauts le coeur de voir l'hyprocrisie de nos sociétés dit évolués.

  • Michel Lebel - Abonné 22 mars 2017 17 h 31

    Inhumanité

    Comme le dit un petit écriteau britannique bien connu, né avec la seconde Guerre Mondiale: '' Keep calm and Carry on''. Triste inhumanité, à Londres comme ailleurs.

    M.L.