Pires affrontements en un mois de trêve

Kiev — Quatre soldats ukrainiens et un combattant rebelle ont été tués dimanche dans l’Est de l’Ukraine dans les affrontements les plus meurtriers depuis l’instauration d’une nouvelle trêve fin décembre, ont indiqué forces gouvernementales et séparatistes. L’armée ukrainienne a affirmé avoir été ciblée par 22 bombardements de la part des rebelles sur la ligne de front, notamment à Avdiïvka, ville industrielle contrôlée par les forces de Kiev située à dix kilomètres au nord du fief rebelle de Donetsk et à Piski, commune voisine. Un porte-parole des forces rebelles interrogé par l’AFP a indiqué de son côté qu’un combattant séparatiste était mort et un autre blessé.