La Lituanie expulse trois «espions» russes

Vilnius — La Lituanie a expulsé trois diplomates russes pour espionnage, ouvrant la voie à un conflit diplomatique avec Moscou, à quelques semaines de l'entrée de cette ancienne république soviétique dans l'Union européenne et l'OTAN. Dans un communiqué publié hier, le département lituanien de la Sécurité nationale a expliqué que l'activité de ces diplomates constituait une «menace» pour la sécurité de la Lituanie, celle de l'UE et de l'OTAN.

L'annonce de cette expulsion a provoqué une riposte de Moscou qui a dénoncé «un acte inamical» de la Lituanie, témoignant, selon elle, de la montée des «forces antirusses» dans ce pays, selon un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.

Cette affaire ouvre un nouvel épisode à la crise politique autour du président lituanien Rolandas Paksas, confronté à une procédure de destitution à la suite d'un scandale de corruption impliquant un homme d'affaires russe.