Rumsfeld perd son «prince des ténèbres»

Washington — L'un des chefs de file des va-t-en-guerre contre l'Irak, Richard Perle, surnommé le «prince des ténèbres», a démissionné de son poste de conseiller auprès du Pentagone pour ne pas gêner le président George W. Bush dans sa campagne de réélection.

M. Perle, qui s'est distingué par des déclarations très dures contre la France pendant les mois qui ont précédé la guerre contre Bagdad, a quitté un organe consultatif du Pentagone, le Conseil pour la politique de défense (DPB), dont il était membre depuis 17 ans, a indiqué à l'AFP son bureau à Washington sans donner davantage de détails.

Selon la presse américaine, il a envoyé sa lettre de démission le 18 février au secrétaire à la Défense, Donald Rumsfeld, à un moment où le président américain George W. Bush est accusé d'avoir exagéré la menace posée par Saddam Hussein.

«On s'approche d'une longue campagne pour l'élection présidentielle, au cours de laquelle des sujets sur lesquels j'ai des points de vue arrêtés seront l'objet de débat», écrit-il dans cette lettre. «Je ne souhaite pas que ces points de vue soient attribués à vous ou au président, particulièrement pendant la campagne électorale» avant la présidentielle du 2 novembre, ajoute-t-il.

Sa démission coïncide avec la publication de son dernier livre, intitulé Mettre fin au mal - Comment gagner la guerre contre le terrorisme (An End To Evil - How To Win The War On Terror), dans lequel il appelle à une «action audacieuse» contre l'Iran, la Corée du Nord et d'autres «soutiens du terrorisme», dont l'Arabie Saoudite, un allié des États-Unis.

En mars dernier, Richard Perle s'était déjà mis partiellement en retrait en démissionnant de la présidence du DPB en raison d'une controverse sur de possibles conflits d'intérêts financiers.

Il était accusé d'avoir monnayé son rôle d'intermédiaire pour obtenir du département de la Défense qu'il accepte la vente d'actifs d'une société américaine de télécommunications en faillite. En novembre, Donald Rumsfeld avait affirmé qu'une enquête interne l'avait blanchi de ces accusations.

Le DPB est un conseil d'une trentaine d'experts (militaires à la retraite, anciens des services de renseignement ou chercheurs), tous bénévoles, chargé de conseiller le Pentagone sur ses stratégies à long terme.

Dans les années 80, M. Perle, 62 ans, a été secrétaire adjoint à la Défense de Ronald Reagan. Il était alors spécialisé dans les questions de désarmement et de parité stratégique avec l'Union soviétique. Sa réticence à baisser la garde américaine lui a valu son surnom de «prince des ténèbres».