Mort d’un migrant après une rixe à Calais

Lille — Un migrant est décédé mardi soir à la suite d’une rixe lundi entre des Soudanais et des Érythréens dans le camp de Norrent-Fontes, près de Béthune (nord de la France), ont indiqué les autorités locales. Il s’agit du premier migrant décédé dans ces conditions dans ce camp regroupant entre 150 et 200 personnes, situé à une soixantaine de kilomètres de Calais. Trois migrants ont été interpellés mardi et une enquête était en cours, a-t-on appris d’une source. Par ailleurs, la justice française a donné mardi son feu vert au démantèlement du vaste camp de migrants à Calais, et l’opération est « maintenant une question de jours », a affirmé le gouvernement socialiste. Le Tribunal administratif de Lille a validé mardi le démantèlement rapide de la « jungle » en rejetant les critiques de 11 associations sur le dispositif. Elles dénonçaient par exemple un manque d’interprètes et des « disparités de suivi » des migrants.

À voir en vidéo