En bref: Liberia, des réfugiés aux États-Unis

Abidjan — Quelque 7 000 Libériens qui se sont réfugiés en Côte d'Ivoire voisine pour fuir la guerre civile dans leur pays vont être accueillis aux États-Unis dans les mois à venir, a annoncé hier le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

La plupart d'entre ont déjà gagné Abidjan où ils ont été installés dans des centres d'accueil et des maisons, a indiqué à Reuters le délégué du HCR en Côte d'Ivoire, Sanda Kimbimbi. Tous devraient avoir rejoint d'ici à la mi-mai les États-Unis. Quelque

11 000 Casques bleus de l'ONU sont aujourd'hui déployés au Liberia pour faire appliquer l'accord de paix passé en août et qui s'est soldé par le départ en exil au Nigeria du président Charles Taylor.