En bref: Nucléaire, l'Iran doit encore se justifier

Téhéran — Le ministère des Affaires étrangères iranien a démenti hier une information de la presse américaine selon laquelle Téhéran développerait des programmes nucléaires sur l'un de ses sites militaires.

«Les activités nucléaires de l'Iran sont entièrement pacifiques et l'Iran n'a pas et n'a jamais eu d'activités nucléaires militaires», affirme le porte-parole du ministère des Affaires étrangères iranien, Hamid Resa Asefi, dans un fax adressé à Reuters. Dans son édition d'hier, le quotidien américain USA Today écrit que des pièces entrant dans la fabrication de centrifugeuses sophistiquées de type «P2» ont été découvertes sur la base aérienne de Doshen-Tappen. «Aucun site militaire iranien ne développe de programme nucléaire et aucune centrifugeuse P2 ne se trouve sur aucun site», ajoute Asefi.