En bref: Libérations à Guantanamo

Washington — Les États-Unis ont confirmé hier la libération de cinq Britanniques et un Danois détenus sur la base militaire américaine de Guantanamo (Cuba).

Le porte-parole du département d'État, Richard Boucher, a indiqué que ces mesures faisaient partie d'une volonté d'accélérer le processus visant à déterminer quels prisonniers pouvaient être relâchés et ceux qui continueront à rester à Guantanamo. Quelque 660 personnes originaires de 42 pays, soupçonnées ou accusées d'être des membres d'al-Qaïda ou des combattants talibans afghans, sont détenues sur cette base.