En bref: Colère aborigène à Sydney

Sydney — Une quarantaine de policiers ont été blessés par des jets de pierre et des cocktails Molotov lors d'émeutes qui ont démarré dimanche dans un quartier aborigène de Sydney après une controverse autour de la mort d'un adolescent.

Une centaine de jeunes en colère et pour la plupart ivres ont incendié une gare du quartier de Redfern, qui abrite la majorité de la communauté aborigène de Sydney, et ont brûlé deux voitures. De nombreuses vitres ont été cassées. Hier, huit policiers étaient toujours hospitalisés notamment pour des fractures. Ces émeutes sont intervenues après la mort samedi d'un jeune homme de 17 ans, qui s'est empalé sur une clôture métallique lors d'une chute de vélo. Sa famille et ses amis ont affirmé que l'accident était survenu alors que le jeune homme était poursuivi par la police. Les policiers ont démenti cette version des faits.