Course à l'investiture démocrate - Howard Dean est déterminé à ne pas jeter l'éponge

Washington — L'ex-favori de la course à l'investiture démocrate pour la présidentielle américaine, Howard Dean, qui n'a remporté aucune primaire depuis le début de la campagne, a affirmé hier sa détermination à ne pas jeter l'éponge.

«Nous allons continuer, d'une manière ou d'une autre», a déclaré l'ancien gouverneur du Vermont, 55 ans, à la chaîne de télévision Fox News. Il a affirmé avoir «suffisamment de fonds» pour poursuivre la campagne présidentielle.

«Je n'abandonnerai pas. C'est la chose la plus importante que j'ai faite dans ma vie. On ne peut pas gagner si on baisse les bras», a-t-il insisté.

Il a réitéré ses attaques contre celui qui fait la course en tête depuis la première consultation, le 19 janvier, tenue dans l'Iowa, le sénateur du Massachusetts, John Kerry.

«Nous n'avons pas de relations avec les grandes puissances de l'argent», a lancé le candidat, qui a intensifié ses attaques contre M. Kerry, qu'il accuse de s'appuyer sur les «gros intérêts» pour financer sa campagne.

«Je suis déterminé à changer ce pays. Nous avons été trop loin pour abandonner maintenant», a-t-il répété en évoquant le soutien massif qui lui avait permis de récolter quelque 40 millions de dollars de fonds via Internet.

M. Dean, qui avait d'abord laissé entendre qu'il se retirerait de la course s'il ne remportait pas la prochaine primaire du Wisconsin (nord) le 17 février, a ensuite changé d'avis en invoquant l'insistance de ses partisans. «Washington a besoin d'un bon coup de pied au derrière. Nous allons le lui donner», a-t-il martelé.