En bref: Israël boude la CIJ

Jérusalem — Israël a annoncé hier sa décision de boycotter les auditions de la Cour internationale de justice (CIJ) prévues à compter du 23 février à La Haye sur la légalité de la construction d'une barrière de sécurité en Cisjordanie.

La décision, attendue, a été prise par les principaux ministres de l'équipe d'Ariel Sharon peu après un avis en ce sens rendu par les conseillers juridiques du gouvernement. Dans leur avis oral, les conseillers avaient justifié leur recommandation par la légitimité que va donner la juridiction internationale à un dossier répondant, selon eux, à des mobiles politiques et qui n'est pas du ressort de la CIJ.