En bref: Al-Qaïda attiserait un conflit entre sunnites et chiites

Bagdad — La coalition en Irak a confirmé hier l'existence d'un document lié à al-Qaïda qui appelle au déclenchement d'un conflit entre sunnites et chiites en Irak.

Lors d'une conférence de presse à Bagdad, le général Mark Kimmitt a déclaré que le contenu de ce document était «crédible». «Il est clair qu'il existe un plan de la part d'éléments extérieurs pour déclencher une guerre civile» en Irak, a-t-il dit. Le quotidien américain New York Times, citant des responsables américains, avait hier révélé l'existence de ce document. Selon ce journal, Abou Moussab al-Zarqaoui, un Jordanien depuis longtemps sous la surveillance des États-Unis pour ses liens présumés avec al-Qaïda, a écrit ce document de 17 pages sans date, appelant les militants du réseau islamiste à agir en vue de susciter des violences intercommunautaires. Le porte-parole de la coalition, Dan Senor, a indiqué que ce document avait été saisi lors d'un raid à Bagdad. Le document, traduit par les autorités américaines, déplore qu'al-Qaïda ne parvienne pas à chasser d'Irak les troupes américaines et suggère d'organiser avant la fin juin une attaque contre les chiites, majoritaires en Irak, afin de susciter une contre-attaque visant la minorité sunnite, a-t-il confirmé.