ADM irakiennes - Blair a dramatisé, croit Blix

Londres — Le gouvernement de Tony Blair a «dramatisé comme un vendeur qui exagère l'importance de sa marchandise» en affirmant, dans un dossier controversé publié en 2002, que l'Irak pouvait déployer des armes de destruction massive en 45 minutes, a estimé hier l'ex-chef des inspecteurs de l'ONU Hans Blix.

«Je n'ai jamais dit que je pensais que Tony Blair et le président George Bush étaient de mauvaise foi, mais j'observe comment ils se sont exprimés», a-t-il déclaré sur la BBC-télévision. «

Dans le célèbre passage du dossier britannique de 2002, il était dit que certaines ADM peuvent être prêtes à l'emploi en moins de 45 minutes», a rappelé M. Blix. «Oui, mais lesquelles? [...] Et que signifie "prêtes"? Pourrait-il s'agit d'une fiole d'anthrax qu'on jetterait sur quelqu'un?»

M. Blix s'exprimait le jour où le journal dominical Independent on Sunday assurait que la source à l'origine de l'affirmation sur les 45 minutes avait quitté l'Irak depuis plusieurs années, et détenait elle-même l'information de deuxième main.