En bref: Commissariat pris d'assaut en Haïti

Port-au-Prince — Un groupe d'opposants armés au président haïtien Jean-Bertrand Aristide s'est emparé hier du commissariat central de la ville des Gonaïves après une intense fusillade qui a fait au moins plusieurs blessés, a indiqué un correspondant local.

L'attaque a été menée par des membres du Front de résistance révolutionnaire de l'Artibonite (ancienne Armée cannibale, autrefois proche du pouvoir). Des prisonniers détenus dans une prison adjacente au commissariat ont été libérés par les assaillants et ont pris la fuite. Des témoins ont vu des policiers s'enfuir et d'autres se rendre les bras levés. Les membres du front, passés dans le camp de l'opposition après l'assassinat de leur chef, Amiot Métayer, alias «Cubain», retrouvé criblé de balles et mutilé le 22 septembre dernier, avaient déjà attaqué à maintes reprises ce commissariat, mais sans réussir à s'en emparer.