11 septembre 2001 - L'enquête pourrait se prolonger

Washington — Le président américain, George W. Bush, est favorable à l'octroi d'un délai de 60 jours pour permettre à la commission parlementaire sur les attentats du 11 septembre 2001 de terminer ses travaux, a déclaré hier le porte-parole de la Maison-Blanche Scott McClellan.

Ce délai avait été demandé par les membres de la commission eux-mêmes et l'appui apporté hier par la Maison-Blanche devrait leur permettre de l'obtenir. Le rapport de la commission devra en conséquence être présenté au plus tard le 26 juillet prochain, a-t-on précisé de même source. La commission avait été mise sur pied en novembre 2002.

Selon la presse américaine, la Maison-Blanche s'opposait jusqu'alors à la prolongation de ses travaux pour éviter que son rapport ne soit publié à une date trop proche de l'élection présidentielle du 2 novembre, à laquelle M. Bush se présente pour un second mandat.