Turquie: jugé pour avoir proposé un examen sur des écrits du chef du PKK

Istanbul — Un tribunal turc va juger pour propagande terroriste un professeur de l’université d’Ankara qui avait posé une question, lors d’un examen, sur des textes du chef des rebelles kurdes Abdullah Öcalan, a rapporté mardi le quotidien Hürriyet. En conclusion de son cours sur la vie politique et les institutions en Turquie, Resat Baris Ünlü a récemment fait plancher ses étudiants sur deux documents écrits par le fondateur chef du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), qui purge une peine de prison à vie. « Comparez le tract de 1978 d’Abdullah Öcalan titré Le manifeste du chemin vers la révolution au Kurdistan et son texte de 2012 intitulé Modernité démocratique comme moyen de construction d’un système local au Moyen-Orient », a demandé le docteur en sciences politiques. La question a été jugée déplacée par le parquet d’Ankara, qui a estimé qu’elle visait à « légitimer ses opinions [celles d’Abdullah Öcalan] et à imprimer dans les esprits qu’il est un dirigeant politique », a jugé le procureur. Malgré l’intervention du doyen de la faculté au nom de la liberté académique, le parquet a renvoyé l’enseignant devant le tribunal et requis contre lui sept ans de réclusion.

À voir en vidéo