Turquie: interpellés pour une pétition pour la paix

Istanbul — Le gouvernement turc a entamé vendredi la chasse aux signataires d’une pétition. Des enquêtes judiciaires ont été ouvertes pour « propagande terroriste », « insulte aux institutions et à la République turque » et « incitation à violer la loi » contre les signataires de la pétition. Cette vague de procédures a pour origine une « initiative des universitaires pour la paix » rendue publique lundi par 1200 intellectuels pour exiger la fin de l’intervention musclée des forces de sécurité turques contre les partisans du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le sud-est en majorité kurde de la Turquie.

À voir en vidéo