En bref - SRAS: espoir de vaccin

Pékin - La Chine a approuvé les premiers essais cliniques d'un vaccin expérimental contre le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) et 30 personnes se sont déjà portées volontaires pour être les premiers sujets testés, ont rapporté lundi les médias officiels.

La Chine a fait savoir qu'elle comptait injecter, au courant du mois, un vaccin élaboré à partir d'un échantillon inactif du virus à l'origine de la pneumopathie atypique. Selon Pékin, les tests sur des animaux ont démontré son efficacité.