En bref - «Les Portes du mal»

Riyad - La plus haute autorité musulmane saoudienne a dénoncé hier les femmes s'exhibant dévoilées en présence d'hommes, qui ouvrent ainsi «les portes du mal».

L'intervention du grand mufti cheikh Abdulaziz ben Abdullah al-Cheikh, reprise par l'agence SPA, fait suite à la publication dans la presse locale d'une photo d'une femme d'affaires saoudienne, Loubna Olayan, prononçant, tête nue, le discours d'ouverture d'une conférence économique à Djeddah.