Myanmar: vote annulé dans des régions rebelles

Rangoun — Le Myanmar a annoncé mardi l’annulation des législatives du 8 novembre dans plusieurs régions en proie à des affrontements entre l’armée et des groupes rebelles, mais a néanmoins maintenu le scrutin au niveau national. La commission électorale a reconnu ne pas être capable d’assurer l’ouverture des bureaux de vote dans ces régions du nord du pays alors même que le gouvernement espère encore parvenir à la signature d’un cessez-le-feu partiel jeudi avec certaines minorités ethniques rebelles. La commission électorale a réuni mardi les principaux partis à Naypyidaw, la capitale administrative pour sonder les partis quant à un éventuel report national du scrutin. « Après examen des avantages et inconvénients à reporter la date des élections, la commission a décidé de maintenir le scrutin le 8 novembre », a annoncé un bulletin télévisé officiel dans la soirée, après plusieurs heures d’incertitude. La Ligue nationale pour la démocratie (LND) de l’opposante Aung San Suu Kyi, donnée grande gagnante des élections, s’était offusquée de ce possible report de l’ensemble du scrutin.

À voir en vidéo