En bref: Les socialistes espagnols à la reconquête du pouvoir

Madrid — Le parti socialiste espagnol (PSOE) a adopté hier son programme de gouvernement pour les élections générales du 14 mars prochain, en s'affirmant prêt pour gouverner après huit ans de pouvoir du Parti Populaire (PP, droite).

«Nous pouvons obtenir la majorité suffisante», a affirmé le secrétaire général du PSOE, José Luis Rodriguez Zapatero, au cours d'un discours prononcé hier après-midi à l'issue d'une conférence qui a réuni, samedi et hier, quelque 3000 participants dans une salle de congrès de la banlieue de Madrid, pour parachever le programme électoral socialiste. Le slogan choisi pour cette conférence était «Prêts à gouverner». Le chef du PSOE a promis de sortir l'Espagne de «l'isolement» où, selon lui, l'a placée le gouvernement Aznar en soutenant sans réserve la politique de l'administration américaine actuelle. Le chef du PSOE a été interrompu à de nombreuses reprises par les applaudissements des militants socialistes dont le parti, après avoir gouverné l'Espagne pendant 13 ans, a été écarté du pouvoir par la victoire de José Maria Aznar en 1996.