cache information close 

Cinq chefs rebelles sont tués au Cachemire

Srinagar - Les forces indiennes au Cachemire ont abattu cinq commandants rebelles musulmans, dont un chef opérationnel du Hizbul Muja-hedin, principal mouvement de la guérilla séparatiste, ont annoncé hier des responsables de la sécurité.

Le commandant Ghulam Rasool Dar, alias Gazi Naseer-u-din, a été tué par des soldats indiens dans un affrontement à Zainakote, près de Srinagar, capitale d'été de la partie du Cachemire administrée par l'Inde, a dit un porte-parole de l'armée. Dar, 47 ans, était le plus important commandant opérationnel du Hizbul au Cachemire.

Plus tôt dans la journée, le vice-premier ministre et ministre indien de l'Intérieur, Lal Krishna Advani, avait fait état d'une baisse «perceptible ces derniers mois» des «incidents violents» et des «incursions» depuis la partie pakistanaise du Cachemire.

Des représentants de la Hurriyat, principale alliance politique du mouvement séparatiste au

Cachemire indien, ont été invités à des discussions à New Delhi le 22 janvier. Ils seront reçus par M. Advani.

Cette décision a été annoncée après la rencontre au sommet début janvier à Islamabad entre le premier ministre indien Atal Behari Vajpayee et le président pakistanais Pervez Musharraf.