Liban: escalade dans la crise des ordures

Beyrouth — Les militants de la société civile au Liban ont intensifié leur mouvement contre la classe politique en occupant mardi le ministère de l’Environnement pour obtenir la démission du ministre sur fond de vastes manifestations anticorruption. Cette escalade inédite intervient avant l’expiration du délai fixé par la campagne citoyenne « Vous puez » afin d’obtenir la démission du ministre Mohammad Machnouk et de trouver une solution durable à la crise des ordures qui dure depuis un mois et demi. La police antiémeute est entrée dans l’immeuble sans intervenir immédiatement. Ses membres ont toutefois repoussé des jeunes qui tentaient de pénétrer dans l’immeuble déserté par la plupart des fonctionnaires. La police a ensuite obligé la plupart des médias à quitter le bâtiment. Une source proche du premier ministre, Tammam Salam, a écarté l’éventualité d’une démission. « Il faut que les manifestants attendent deux ou trois jours pour connaître les propositions d’un comité spécial mis en place » pour se pencher sur la question des ordures, a indiqué cette source.

À voir en vidéo