En bref: Ken le Rouge est réadmis au Labour

Londres — Ken Livingstone, vétéran de la gauche travailliste ayant été élu maire de Londres en 2000 contre le candidat officiel du Labour de Tony Blair, a été réintégré sans surprise au sein du parti, a annoncé hier un porte-parole du Labour.

M. Blair, qui avait un jour affirmé que Ken Livingstone serait un «désastre» pour Londres, a reconnu hier son erreur. «Les raisons qui ont conduit à son exclusion il y a quatre ans ne sont plus valables aujourd'hui», a-t-il dit. M. Blair a souligné qu'il était «très, très important» pour la mairie et le gouvernement de travailler ensemble, en particulier pour la candidature de Londres aux Jeux olympiques de 2012. Les sondages donnent le trublion Ken Livingstone, surnommé «Ken le Rouge» pour ses prises de position souvent contraires à la ligne définie par Blair, réélu lors des prochaines élections municipales.