Le pape crée une instance pour juger les évêques couvrant des abus sexuels

Cité du Vatican — Le pape a donné son feu vert mercredi à la création au Vatican d’une instance judiciaire chargée de juger les évêques dans le cas où ils auraient couvert des abus sexuels commis par des prêtres dans leur diocèse.

Les évêques pourront être jugés pour «manquement à leur devoir professionnel» par cette «nouvelle instance judiciaire à l’intérieur de la Congrégation pour la doctrine de la foi». Les associations d’anciennes victimes de prêtres pédophiles réclamaient depuis longtemps que le fait pour un évêque d’avoir couvert les abus sur mineurs par des prêtres de son diocèse soit un délit reconnu et puni par le Vatican.

D'autres détails suivront.

3 commentaires
  • Johanne St-Amour - Abonnée 10 juin 2015 09 h 29

    Seront-ils également jugés dans leur pays?

    Une bonne initiative en autant que ce jugement n'exonèrent pas ces religieux de la justice du pays où ils vivaient lors des agressions.

  • Jean-Pierre Lusignan - Abonné 10 juin 2015 09 h 47

    Je me méfie des tribunaux spéciaux...

    Créer un délit et créer une instance sont deux choses différentes. Pourquoi faut-il créer une instance ecclésiastique distincte? Ne pouvait-on appliquer simplement une infraction existante au domaine particulier visé ? Surtout, ne pouvait-on pas donner plus de moyens aux tribunaux ecclésiastiques ? Comment ce nouvel organisme fonctionnera-t-il? Secrètement et sans que sa jurisprudence soit publiée ? Quelles en seront les règles? Sa présence servira-t-elle de prétexte pour ne pas collaborer avec les autorités civiles ? J'ai hâte de voir ce qu'en penseront les associations d'anciennes victimes de prêtres pédophiles.

  • Denis Paquette - Abonné 10 juin 2015 11 h 39

    Peut-être faut- il comprendre avant de punir

    Peut-être faut- il en comprendre la mécanique avant de la condamner, n'est ce pas ce a quoi nous conduit une nouvelle instance