En bref: Saakachvili promet des réformes

Tbilissi — Porté par un raz de marée électoral sans précédent, selon des résultats partiels donnés hier, le président élu Mikhaïl Saakachvili a annoncé un ambitieux programme de réformes pour la Géorgie, ex-république soviétique de 4,4 millions d'habitants minée par la corruption et la crise économique.

Selon les chiffres publiés après le dépouillement des résultats de 14 % des 2810 bureaux de vote, Saakachvili remportait une victoire rarement vue dans une démocratie: 96,41 % des voix, selon le président de la Commission électorale. Celui qui doit devenir à 36 ans le plus jeune chef d'État d'Europe s'est vu décerner un satisfecit par le président de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE, le Britannique Bruce George, chef des 450 observateurs. Le vainqueur de l'élection a réitéré nombre de promesses faites pendant sa campagne: «Lutte contre la corruption, consolidation du pouvoir, intégration à l'Europe, normalisation des relations avec le voisin russe, règlement du problème abkhaze, lutte contre la pauvreté.»