La mission américaine en Corée du Nord aura un caractère privé

Washington - L'administration américaine a indiqué ne pas être impliquée dans la visite prévue d'une délégation américaine la semaine prochaine en Corée du Nord, où elle pourrait être autorisée à examiner le complexe nucléaire de Yongbyon, a indiqué hier le département d'État.

«C'est une chose à laquelle le gouvernement n'a pas été mêlé et le fait est que nous ne participerons pas à des inspections», a déclaré un responsable qui a requis l'anonymat.

«Nous considérons qu'il s'agit [d'une visite] indépendante et qui n'influence pas les efforts menés par la Chine et nous-mêmes pour mettre sur pied un nouveau cycle de négociations à six» sur le dossier nucléaire nord-coréen, a déclaré un autre responsable en évoquant les discussions engagées pour relancer les pourparlers auxquels participent les États-Unis, la Chine, le Japon, la Russie et les deux Corées.

Des responsables sud-coréens avaient confirmé hier à Séoul que Pyongyang avait accepté la venue d'une délégation américaine entre le 6 et le 10 janvier prochain.

La nouvelle avait été révélée par le quotidien USA Today, qui précisait que les membres de cette délégation seraient admis à se rendre au complexe nucléaire de Yongbyon, que la Corée du Nord a redémarré en violation avec un accord passé avec les États-Unis.